Ce référentiel-métier est un outil « politique »  essentiel à la promotion de notre profession, et à son développement en termes de formation initiale, de recherche et d’exercice. N’hésitez pas à le donner à vos députés, sénateurs, représentants,  prescripteurs et autres décideurs.

Tous les masseurs-kinésithérapeutes se reconnaîtront dans ce référentiel, y compris les masseurs-kinésithérapeutes ostéopathes.

Chargé notamment de veiller au maintien des compétences indispensables à l’exercice de la masso-kinésithérapie, le CNOMK  a initié ce travail essentiel pour la profession comme pour le public, avec la collaboration de Monsieur Guy Le Boterf, référence internationale dans ce domaine.

Le référentiel du métier et des compétences du masseur-kinésithérapeute a plusieurs objectifs.

  • présenter la photographie du métier de masseur-kinésithérapeute, tel qu’il est effectivement exercé aujourd’hui, en mettant en évidence le travail de réflexion et de conception d’actes de soins préalable à leur exécution ;
  • identifier les évolutions souhaitables et probables du métier à moyen terme et des compétences requises qui lui sont associées pour que les façons de l’exercer répondent à l’évolution des besoins et des attentes de la société ;
  • expliciter comment les valeurs de la profession peuvent se traduire en termes d’exigences professionnelles pour les pratiques à mettre en œuvre ; positionner le métier, sa spécificité et ses relations par rapport aux autres professions de la santé ;
  • proposer des points de repères pour aider à construire des identités professionnelles ; fournir des critères pour procéder à la mise en œuvre de processus d’analyse, de partage et de capitalisation des pratiques professionnelles ;
  • relier les compétences requises à des grandes familles de situations dans lesquelles elles peuvent et doivent être mobilisées ;
  • orienter les programmes de formation initiale et continue du métier de masseur-kinésithérapeutes et contribuer à améliorer leur qualité ; expliciter les règles de l’art du métier pouvant s’appliquer aux divers contextes et spécificités de sa mise en œuvre ;
  • Aider les masseurs-kinésithérapeutes à développer des activités de recherche et de formation répondant aux besoins du système de santé et des patients.

Télécharger le référentiel métier MK