Inscription au tableau

L’inscription au tableau de l’Ordre est une des missions fondamentales de votre conseil départemental de l’Allier.

Seuls les masseurs-kinésithérapeutes régulièrement inscrits au tableau de l’Ordre peuvent exercer de façon légale (à l’exception des masseurs-kinésithérapeutes relevant du service de santé des armées)

Ceci s’applique tant aux professionnels libéraux qu’aux professionnels salariés.

Les SEL et SCP étant des personnes morales, elles ont également obligation légale d’être inscrites au tableau.

L’inscription au tableau de l’Ordre est une des missions fondamentales de votre conseil départemental de l’Allier.

Elle est fixée légalement par les articles L. 4112-5, L. 4321-10 et L4321-18 du Code de la Santé Publique.

Un dossier d’inscription est téléchargeable en cliquant ICI.
La liste des pièces à fournir est ICI.
Pour les SEL et SCP,  le document est LÀ.

Il reste essentiel de nous joindre par courriel ou téléphone si vous déclenchez une procédure d’inscription, pour bénéficier d’un accompagnement optimum, et accélérer les démarches.


Les MK remplaçants sont inscrits au tableau de l’Ordre de leur domicile, et non du lieu d’exercice qui est changeant.
Les MK salariés sont habituellement inscrits au tableau du département du siège social de leur employeur.

Les MK libéraux sont inscrits dans le département de leur cabinet principal.

Les MK en transfert (partant d’un département pour s’installer dans l’Allier) doivent se faire radier de leur département de départ, et s’inscrire auprès du CDOMK 03. Ils ne sont en droit d’exercer qu’une fois  la radiation de départ effectuée, et un dossier COMPLET déposé dans le département d’arrivée, soit le CDOMK de l’Allier.


Cette mission d’inscription par le conseil départemental poursuit des objectifs de santé publique, afin de vérifier que tout kinésithérapeute exerçant est bien en droit de le faire, afin de protéger les patients, et également statistiques (recensement).

En premier lieu, il s’agit de procéder à l’inscription au tableau des personnes qui peuvent exercer la masso-kinésithérapie.

En effet, l’inscription au tableau d’un confrère n’est pas automatique. Elle fait l’objet d’une procédure stricte dans le cadre de laquelle un certain nombre de points sont vérifiés. Il s’agit ainsi de s’assurer notamment de la compétence, de la moralité et de la capacité de chaque masseur-kinésithérapeute à exercer (diplôme, autorisation d’exercice, contrôle du B2, contrôle de la maitrise de la langue française, vérification des infirmités et état pathologique…). Si ces conditions ne sont pas remplies, un masseur-kinésithérapeute peut se voir refuser son inscription au tableau. Il s’agit ainsi de s’assurer que les masseurs-kinésithérapeutes inscrits au tableau délivreront des soins de qualité.

En second lieu, l’inscription au tableau vise à disposer de la liste de tous les masseurs-kinésithérapeutes exerçant sur le territoire national.

Cette liste permet d’alimenter le registre partagé des professionnels de santé (RPPS). Les Conseils départementaux de l’Ordre sont la principale porte d’entrée pour l’établissement et la tenue de cette liste unique. En cas de problème sanitaire grave nécessitant un appel à des masseurs-kinésithérapeutes, cette liste présentera un très grand intérêt.

L’inscription au tableau déclenchera la production de votre CPS : carte de professionnel de santé, qui vous permettra 

  • l’élaboration des feuilles de soins électroniques pour les professionnels libéraux conventionnés avec la CNAMTS ;
  • l’authentification de l’accès à des télé-services (dossier médical partagé, espace pro de l’assurance maladie…)

Tous les détails sur le Tableau, son usage, sa communication : page Tenue du Tableau