Les recommandations de prise en charge en kinésithérapie viennent d’évoluer, vu l’évolution rapide de la situation épidémiologique, et du risque encouru pour les personnes définies comme étant à risque, à savoir:

  • personnes de plus de 70 ans,
  • patients poly-pathologiques,
  • femmes enceintes
  • sujets immuno-déprimés.

Désormais et au moins pour les deux semaines à venir :

  • Pas d’intervention dans les EHPADs sauf pour les soins vitaux
  • Exception possible à la demande du médecin coordonnateur et du directeur de l’établissement
  • Pas de prise en charge dans les cabinets de ville des patients dits à risque sauf soins vitaux. Les autres soins doivent être reportés.

Des masques de protection supplémentaires seront bientôt disponibles d’abord dans les régions où se concentre le plus grand nombre de cas.

Les autres recommandations des précédentes communications sont inchangées.