Avec l’épidémie de Covid-19 qui touche le système respiratoire, nos confrères kinésithérapeutes salariés sont sur le front pour trier, filtrer, aider les patients infectés, intubés, accélérer les sorties des personnes hospitalisées pour libérer des lits…

En première ligne, ils sont particulièrement exposés.

C’est pourquoi l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient de publier, dans un objectif de protection des praticiens, des recommandations pour la réalisation des séances de kinésithérapie respiratoire chez un patient confirmé ou suspect d’infection à Covid-19.

A télécharger ICI