L’évolution dramatique de la pandémie et le constat du gouvernement et des autorités sanitaires que seules les mesures de confinement visant à limiter drastiquement pour chaque individu le nombre de contacts/personnes aura un effet pour atténuer la courbe du nombre des malades et celle du nombre de morts et retarder l’apparition du pic épidémique, le Conseil national de l’ordre en appelle plus que jamais au civisme et à la solidarité et recommande aux kinésithérapeutes de garder fermés leurs cabinets jusqu’à nouvel ordre.

ARTICLE DU CNOMK ICI