bonhomme-blanc-MEDECIN-768x768Ça y est : le CNOMK a diffusé samedi 25 avril un « guide de bonnes pratiques » pour ré-ouvrir les cabinets.
Il s’agit de pouvoir, petit à petit, prudemment, et dans le respect des gestes barrières, recommencer à recevoir nos patients.

Les URPS MK ARA, l’ARS ARA et le CROMK ARA vont se réunir en fin de semaine, pour, éventuellement, affiner quelques-unes des recommandations en fonction des situations épidémiologiques locales : restez donc zen et modérés si vous ouvrez avant, reprenez vos rendez-vous avec discernement, testez vos parcours-patient en cabinet, votre organisation petit à petit, évaluez vos réserves de masques, produits de désinfection, SHA, etc.
Pas de précipitation, leurs avis devront être pris en compte. Ils pourront aussi mettre en avant des carences de matériels (masques, visières, etc.) et proposer des solutions, ou déclencher des process d’accès à ces matériels.

Attention ! Nous sommes adultes et responsables : une erreur, une négligence ou un manquement aux règles basiques annoncées et entraînant un préjudice pour un patient signifiera la mise en responsabilité du professionnel. Il convient donc d’être prudent.

Nous rappelons ici quelques bases et petites précisions de façon non-exhaustive :

  • masques pour les kinés, secrétaires, etc. et les patients s’ils sont ensemble dans une même grande salle (+ distanciation) ;
  • limitation en qualité des patients : évitez les patients Covid+ (dont la définition reste très floue) et les patients fragiles (BPCO, grands neuros, grand-âge, etc.) en privilégiant leurs soins à domicile ;
  • limitation en nombre de patients : évitez trop de patients sur des surfaces restreintes, comptez 1 patient/10 à 15 m², limitez les rencontres, les croisements et les attentes ;massage
  • évitez les balnéothérapies, même chlorées : actuellement les connaissances sont limitées sur le comportement du virus en milieu chaud et humide,  les patients en balnéo sont découverts à 90%, la protection par masque en piscine est illusoire, la désinfection des vestiaires et sanitaires, indispensable après chaque passage, est fastidieuse, etc ;
  • Désinfection systématique (prouvable et à l’aide de produits adaptés) des tables, chaises, instruments, matériels, poignées de porte, etc. ;
  • Protection de votre personnel (hygiaphones, masques, nettoyage des téléphones, des claviers, etc.) ;
  • Lavage des mains avant et après la séance, de préférence devant le patient ;
  • Gants obligatoires lors des soins aux patients qui toussent, qui présentent des lésions cutanées, ou si vous-mêmes présentez ce type de lésion, etc. ;
  • Solution hydro-alcoolique à l’entrée du cabinet, en sortie si différente, toilettes, etc.

 

Nous restons disponibles au 06 29 47 35 90 pour toute question (privilégiez les textos, svp).

 

Des affiches sont également disponibles, à télécharger sur la page spéciale du CNOMK : http://www.ordremk.fr/actualites/kines/covid19-les-recommandations-de-bonnes-pratiques-en-kinesitherapie/