Quelques chiffres et points de repère, afin de remettre quelques idées en place et de pouvoir expliquer sereinement à nos patients :

  • qu’une personne dépistée positive n’est pas forcément malade et symptomatique,
  • mais risque de transmettre le virus, particulièrement à de personnes vulnérables et fragiles
  • que dans l’Allier, il n’y avait pas au 23 aout (et depuis fin juin) de patients en réanimation
  • que notre département est globalement épargné, mais qu’il convient de rester vigilant justement pour le rester
  • que le détail sur la région ARA est disponible sur le site de notre ARS ARA mai aussi disponible en bas de cette page

31 08

hospi s 34

                  incience 31 08VUlnrabilite 31 08