« Pour des statuts permettant une juste reconnaissance des fonctions de soin, d’expertise, d’enseignement et de recherche des professionnels de santé  » !

Les kinésithérapeutes ne peuvent exister comme enseignant chercheur ou cadre et en même temps clinicien ! Ou si oui, ils doivent abandonner alors le salaire correspondant à leur nouvelle fonction… En effet, un kinésithérapeute titulaire d’un master ou d’un doctorat qui occupe des fonctions d’enseignant, de chercheur ou d’encadrement dans un établissement public est sommé soit d’abandonner son activité clinique dans cet établissement pour être rémunéré selon les grilles de ces nouvelles fonctions, soit d’exercer ses nouvelles fonctions avec son statut et son salaire de kinésithérapeute.

Bref, globalement les textes et règlements à ce propos sont obsolètes, surfant sur une idée du kiné comme étant un « simple pion de santé exécutant des prescriptions »…

 

Un image d’un autre âge, à bannir!

Considérant que cette image est aussi celle entretenue parfois par les médias (vous savez, cette image qui met en avant l’ostéopathe pour le mal de dos versus le kiné aux ordres du docteur), il convient que chacun se mobilise et signe la pétition ci-dessous.

La profession n’évoluera pas que du fond de nos cabinets, mais en étant aussi en bonne place dans les universités, et les structures de recherche.

Alertons les pouvoirs publics afin de trouver des solutions statutaires permettant un exercice clinique, d’enseignement et de recherche

Pour signer cette pétition, rendez-vous ici :

https://petitions.assemblee-nationale.fr/initiatives/223