La nouvelle est tombée hier en début d’après midi : la préfète de l’Allier a arrêté (arrêt 68/2021) l’avancée du couvre-feu dans notre département. Quel impact pour les kinésithérapeutes de l’Allier ?

Nos cabinets pourront rester ouverts, les salariés pourront rentrer à la maison !

Notre représentante de l’État Mme LECAILLON a suivi les décrets 2020 1257 du 14 octobre et 2020 1310  du 29 octobre :

  • le taux d’incidence sur sept jours glissants dans le département de l’Allier est de 238,4 pour 100 000 habitants alors que la moyenne nationale est de 153,4 pour 100 000 habitants sur la même période ( du 29 décembre 2020 au 4 janvier 2021);
  • le taux de positivité sur sept jours glissants est de 8,2%,pour le département de l’Allier alors que le taux national est de 5,8%;
  • Le virus affecte le département du l’Allier davantage encore que le reste du territoire métropolitain.

 

Nous pourrons cependant circuler librement pour raison professionnelle (soins à domicile, formations, retour a la maison) conformément à la directive de la DGS 2020-53 du 6/11/20  dans laquelle il est précisé : «  Il est aussi rappelé que la carte professionnelle seule suffit à justifier un déplacement professionnel pour les professionnels de santé. »

 

En conséquence, munissez vous de votre carte professionnelle ordinale, ou de votre CPS, et d’une pièce d’identité.

En cas de souci n’hésitez pas à nous joindre ( 06 29 47 35 90).

Pour les patients : ils rempliront l’attestation de déplacement dérogatoire  habituelle pour le couvre-feu, en cochant la case « Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé  » et éventuellement produiront leur carton de RV.

NOUS VOUS DÉCONSEILLONS DE FAIRE DES ATTESTIONS AUX PATIENTS LE DEMANDANT DE FAÇON PRÉALABLE AU RENDEZ-VOUS : certains patients pourraient décommander (ou pas !) le R-V, et se servir de votre attestation signée pour transgresser la règle. N’engagez pas votre responsabilité ainsi !  Il sera temps, en cas de verbalisation infondée du patient de faire un certificat adapté.

Pour les MK salariés : réclamez auprès de vos employeurs l’attestation officielle, disponible ICI

Et pour nous toutes et tous, n’oublions pas nos secrétaires et agents d’entretien de nos cabinets auxquels nous remettrons la même attestation remplie et signée.